Site personnel de Lucien Defawe

Histoire du Village de Gouzeaucourt.

1 - Situation géographique.                             7 - Traces du passé                        13 - Anecdotes.                                     
2 - Situation administrative actuelle.            
 8 - Les souterrains                        14 - Gouzeaucourt 1940-1945                          
3 - Nombre d'habitants                                
 9 - Borne historique                        15 - Hymne "Les Francs Gouzeaucourtois"  
4 - Blason de Gouzeaucourt                            
10 - Gouzeaucourt 1914-1918             16 - Bibliographie et remerciements.                  
5 - Étymologie/Toponymie                              11 - Données familiales 14-18.            17 - Recherche complément d'information            
6 - Fête du village et patronale, l'église          12 - Cartes postales anciennes           18 - Vues actuelles du village
                                                 
                                                 


Cette page qui concerne l'histoire du village de Gouzeaucourt n'a rien d'officiel vis-à-vis de cette commune, il s'agit bien ici d'une page personnelle.
Habitant cette commune depuis septembre 2003, j'ai réuni ci-dessous quelques informations sur cette localité.

Traces du passé sur le terroir de Gouzeaucourt.

Il y a + ou - 300000 ans (Paléolithique ancien - âge de la pierre taillée) une civilisation située à la fin de l'homo erectus (l'homme debout) devait vivre sur le terroir de Gouzeaucourt.
Des découvertes de silex biface ont permis cette affirmation.
C'est en septembre 1982 que le jeune Franck Raepsaet apporta ,à son instituteur Monsieur Jean Luc Gibot, un biface trouvé à la surface d'un champ.
Monsieur J-L Gibot, homme de terrain ayant une compétence reconnue en archéologie, averti les autorités compétentes qui lui confirme l'importance de la découverte d'un site important Acheuléen (les hommes étaient des chasseurs de grands animaux).
Grâce à la compréhension du propriétaire du champ, Monsieur Jacques Broyer, des fouilles importantes ont pu être organisées de 1982 à février 1985.
Suite à l'intervention de Monsieur Gibot auprès des autorités compétentes, ces fouilles ont été conduites par Monsieur Alain Tuffreau du CNRS de Lille.
Lors des dernières fouilles, un spécialiste américain professeur d'université est même venu avec des étudiants pour une étude approfondie des pièces découvertes, il s'agit du Professeur Harold L Dibble de l'université de Pennsylvanie. (voir ses nombreuses études et publications sur le site de l'université à l'adresse ci-dessous)
http://ccat.sas.upenn.edu/~hdibble/publicat.htm
Il s'agissait bien d'une industrie de fabrication d'outils en silex bifaces (près de 1000 pièces) qui servaient essentiellement au travail du bois, ce site est un des plus important de l'Europe de l'ouest.
Comme son nom l'indique le biface est un silex taillé (10 à 15 cm) sur les deux faces et de forme ovale qui permet d'avoir un tranchant coupant à l'intersection des deux faces pour diverses utilisations, haches, racloirs etc...
Monsieur Jean Luc Gibot m'a donné l'occasion de photographier une partie des nombreuses pièces découvertes à Gouzeaucourt (voir ci-dessous).
 
                                  
Cliquez sur ces deux photos (fond rouge) pour les agrandir, pour revenir cliquez sur précédent dans le navigateur.  

Période Gallo-Romaine.
Sur le terroir de Gouzeaucourt les prospections de surface et aériennes ont permis la découverte de 8 villas Gallo-Romaines, ce nombre s'élève à 18 dans un rayon de 3 km autour de Gouzeaucourt.
L'une des villas sur le terroir de Gouzeaucourt a livré de la céramique typique de la première moitié du 1er siècle.
N'oublions pas que les romains ont construit des voies importantes et que une de celle-ci passe non loin de Gouzeaucourt, il s'agit de la Chaussée Brunehaut passant par Fins- Heudicourt-Epehy.

Photos de fragments de poteries découvertes par Monsieur Gibot à Gouzeaucourt, site de la Haute Montagne (près du pont Caïffa)

époque de l'indépendance vers - 50 av. JC.                décor cavalier sur céramique sigillée 200 à 250 ap. JC

               

Epoque Mérovingienne.
De la céramique typique de l'époque mérovingienne a été également découverte sur le terroir de Gouzeaucourt ce qui permet de confirmer un peuplement vers le VI ème siècle. Voir à ce sujet le musée Archéo'site du village Les Rues des Vignes (situé à quelques km de Gouzeaucourt) et son site Internet dont l'adresse est ci-dessous.
                                http://perso.wanadoo.fr/archeosite.ruesdesvignes/Sommaire.htm

Photo de fragments de poteries découvertes par Monsieur Gibot à Gouzeaucourt, site du "Village" dans un ensemble de fond de cabane situé aux 4 chemins près du bois de Gouzeaucourt (route de Metz en Couture), décors géométriques à la molette.




En 1164, c'est la première mention écrite de Gouzeaucourt, l'évêque Nicolas de Cambrai donne Gouzeaucourt, dépendance de Villers-Plouich, à l'abbaye d'Honnecourt.

En 1212, Wazier, seigneur de Gonnelieu et de Gouzeaucourt, fait de riches dons à l'abbaye d'Honnecourt.

En 1336, Gouzeaucourt passe à l'Artois lorsque la dame d'Oisy transfère son hommage de l'évêque, comte de Cambrai, au comte d'Artois.

Du XVème siècle à la révolution française la seigneurie est entre les mains de la famille de Waziers-Wavrin et de leurs descendants, dont on trouve quelques sépultures dans l'église d'Aubry.

En 1789, Gouzeaucourt passe de l'Artois au département du Nord, district de Cambrai.

En 1815, le 29 septembre, un terrible incendie ravage le village, les tisserands furent ruinés, et la Société d'Émulation de Cambrai offrit, le 25 janvier 1816, onze métiers à tisser aux plus malheureux.

Vers 1850, le village a compté 4 moulins à vent pour la farine, 3 brasseries, 1 four à chaux. Les habitants s'occupent essentiellement d'agriculture, blé, seigle, orge, avoine, colza, oeillette, cameline, hivernaches, fourrages, luzerne, trèfle et pomme de terre. Avant 1914 il a été dénombré jusqu'à 52 cafés et après 1920 jusqu'à 32 cafés.

Retour haut de page.
 

Pour commencer le diaporama en grandes vues: cliquez ici

Pour voir les vignettes et cliquez pour agrandir : cliquez ici